A Question Of Sound

A QUESTION OF SOUND # 006 - Gros cochon de capitaliste


> en podcast, quand-tu-veux-fieu, l’histoire, subjective (et documentée) de l’album 'Selling England By The Pound' de GENESIS
Je pourrais vous parler de Foxtrot ou de Nursery Cryme, disque par lequel je viens à Genesis (j’en use d’ailleurs le pressage Philips jusqu’à la corde malgré sa qualité allemande, avant de le remplacer par l’édition estampillée de cette étiquette ronde au « fou au chapeau » du Famous Charisma Label), Nursery Cryme donc avec cette histoire biscornue du petit Henry Hamilton-Smythe, huit ans, décapité avec grâce et d’un coup de maillet par Cynthia Jane De Blaise-William, neuf ans, qui inspire Musical Box...
Genesis - Selling England by the pound

A QUESTION OF SOUND # 005 : Voisines, faïence et vieux vinyle

Il est parfois difficile de se remémorer le contexte dans lequel on croise le chemin de tel groupe, tel disque, telle musique.
C’est le cas pour Alquin, dont j’achète le LP The Mountain Queen sans trop savoir de quoi il s’agit (enfin, j’écoute quand même un peu chez le disquaire d’abord) : on est en 1973, c’est hollandais, c’est chez Polydor et ça commence par un drôle de truc au clavier avant d’assez vite dégénérer vers une suite de notes saturées jouées plutôt vite sur un manche de guitare.
A QUESTION OF SOUND # 005 : Voisines, faïence et vieux vinyle

A QUESTION OF SOUND # 004 : Les Hollandais volants sous le radar


Discographiquement parlant, c’est par Together, enregistré les deux premières semaines de mars 1972 aux studios Island à Londres, que je viens à Golden Earring : 8 chansons de rock frais aux arrangements simples mais construits avec soin, minutieusement produites par Fred Haayen, tel ce Brother Wind qui prend le temps de déployer son break instrumental (y compris son solo de flûte, puis de batterie).
A QUESTION OF SOUND # 004 : Les Hollandais volants sous le radar

A QUESTION OF SOUND # 003 : La queue du chien en délire


Une fois par mois, l’histoire, subjective (et documentée), d’un album.
Ange | Au-delà du délire
Sur la pochette, on voit un laboureur médiéval et sa houe, tandis que, au fond du champ de terre rouge, se dresse un château de conte de fée, aux multiples tourelles, surplombé d’un arc de cercle de six lunes orangées. Le recto révèle le même personnage, de dos, la main posée sur la tête d’un sanglier assis, entouré d’arbres ligneux et plutôt torturés, un écureuil à l’avant-plan.
A QUESTION OF SOUND # 003 : La queue du chien en délire

A QUESTION OF SOUND #002 - Les oreilles mal formées de bonne-maman


Une fois par mois, l’histoire, subjective (et documentée), d’un album.
Cos | Viva Boma
en podcast (cliquez sur l'image ! ou sur rqc), quand-tu-veux-fieu, l’histoire subjective (et documentée) 
Viva Boma, de Cos, succède au premier album Postaeolian Train Robbery, sorti deux ans plus tôt, en 1974, sur le minuscule label de Patrick Stroobants, qui, au prix d’une faillite, donne sa chance au groupe fondé par Daniel Schellekens - Daniel Schell pour faire plus court - et est, cette fois, publié chez IBC (International Bestseller Company), filiale de Music For Pleasure consacrée aux artistes belges.
A QUESTION OF SOUND #002

Une fois par mois, l’histoire, subjective (et documentée), d’un album.

A QUESTION OF SOUND #001 : SERPENTS, HALLEBARDE ET SEINS NUS

en podcast (cliquez sur l'image ! ou sur rqc), quand-tu-veux-fieu, l’histoire subjective (et documentée) de l’album TANIT de LAGGER BLUES MACHINE
L’histoire du groupe démarre véritablement en 1969, quand les frères Duponcheel (Christian, compositeur, à la guitare électrique, plus tard aux claviers, et Jean-Luc à la batterie, respectivement dix-sept et quinze ans) et Daniel Timmermans (à la basse) montent à Middelkerke par l'autoroute de la mer (la E40, quoi) et posent leurs amplis au Casino pour un de ces «concours d'orchestres», au jury présidé par Francine Arnaud, de la Radio Télévision Belge – qui diffusera des extraits des concerts des finalistes.
A Question of Sound #001

.